Etat qualitatif des masses d’eau

Pour l’évaluation de l’état qualitatif (chimique) d’une masse d’eau, il existe des réseaux de contrôle de surveillance (RCS) et de contrôle opérationnel (RCO).

En région Nord-Pas de Calais, ceux-ci sont mis en place et fournissent données depuis 1998.

La surveillance de l’état qualitatif (RCS)

Il doit permettre de définir l’état chimique des masses d’eau souterraines, de mettre à jour des éléments de l’état des lieux (incidences des activités humaines), de fournir des informations pour l’évaluation à long terme et de spécifier les contrôles opérationnels.

Carte du réseau de surveillance de l'état chimique des eaux souterraines en région Nord-Pas de Calais -  voir en grand cette image"
Carte du réseau de surveillance de l’état chimique des eaux souterraines en région Nord-Pas de Calais

Le contrôle opérationnel de l’état chimique (RCO)

Il est mis en place dans le but d’atteindre les objectifs suivants :

  • d’assurer le suivi de toutes les masses d’eau qui ne pourront pas atteindre le bon état en 2015 (masses d’eau ayant obtenu un report ou une dérogation d’objectif de bon état pour 2021 ou 2027),
  • d’assurer le suivi des améliorations des eaux, suite aux actions mises en place dans le cadre des programmes de mesures,
  • et le cas échéant de préciser les raisons de la dégradation des eaux.

Seuls les paramètres à l’origine du risque de non-atteinte du bon état de la masse d’eau en 2015 sont suivis dans le RCO, mis en place en 2008.

Carte du réseau de contrôle opérationnel de l'état chimique des eaux souterraines en région Nord-Pas de Calais -  voir en grand cette image"
Carte du réseau de contrôle opérationnel de l’état chimique des eaux souterraines en région Nord-Pas de Calais

Pour chaque points du réseau de surveillance, des calculs sont effectués sur plusieurs paramètres et cela sur des périodes de 6 années consécutives (durée préconisée par la DCE pour les programmes d’analyse).
Une masse d’eau est en mauvais état qualitatif quand au moins un de ses points de surveillance décèle une valeur supérieure au seuil ou à la norme de qualité et si l’enquête préconisée dans ce cas s’avère le confirmer.

En région Nord Pas de calais, les paramètres dépassant les normes de qualité ou les valeurs seuils sont les nitrates, certaines molécules phytosanitaires et le tétrachloroéthylène.

Source : SDAGE et DREAL Picardie

Revenir en haut

Qualité