Cours d’eau

La principale caractéristique hydrographique du Nord-Pas de Calais est l’absence de grands fleuves et de reliefs importants.

Les cours d’eau, constitués de rivières et de petits fleuves côtiers, se caractérisent par la faiblesse de leur pente et de leur débit. Le total des débits moyens interannuels dans le Nord-Pas de Calais (75 m3/s) est 5 fois plus faible que le celui de la Seine et 10 fois moindre que celui de la Loire (le module le plus important est celui de la Lys : 12,1 m3/s à son entrée en Belgique, à Wervicq).

La région a une forte tradition d’aménagements hydrauliques : lutte contre les intrusions salées, assainissement des zones humides, évacuation des eaux de ruissellement, canaux, moulins… Avec 650 km de cours d’eau et canaux, elle a un réseau de voies navigables sans équivalent en France. Les faibles pentes ont incité l’homme à canaliser les cours d’eau et à tisser un réseau maillé de canaux entre les différents bassins.

Seuls l’Authie, la Canche, la Liane, la Slack et le Wimereux sont hydrauliquement indépendants. Des canaux de liaison permettent à l’eau de s’écouler d’un bassin à l’autre, et parfois même, grâce à des stations de pompages, d’inverser le sens d’écoulement d’un cours de l’eau.

Carte des reliefs et cours d'eau de la région Nord-Pas de Calais -  voir en grand cette image"
Carte des reliefs et cours d’eau de la région Nord-Pas de Calais
© BRGM

Revenir en haut

Réseau hydrographique